déc
19
2013

Cherche banque ayant du courage

 

Notre récent entretien avec trois banques qui nous avaient elles-mêmes sollicités pour nous accompagner s’est achevé, pour nous, sur un sentiment amer. Aucune n’a décliné sa proposition initiale, mais aucune ne s’est manifestée depuis pour nous soutenir concrètement. Les risques, les associés des White Dolls les ont pris dès le début, notre personnel les prend tous les jours… Aujourd’hui, nous recherchons une banque qui, comme nous, a du courage ! Et qui a envie de miser sur un atelier de lingerie corseterie en train de modéliser la fabrication des petites séries. Innover en fabrication à l’heure du redressement de l’industrie française apparaît moins porteur qu’inventer en médecine — même si nous sommes, à notre manière, un médicament pour notre économie ! Moins porteur aussi que de soutenir le football ou le tennis… Vous pouvez nous aider en envoyant ce message à vos banques… et qui sait ! Merci de votre aide à toutes et à tous.